27 juin 2020

« Portnoy et son complexe »

de Philip Roth

A toute heure, où que ce soit, Alexandre Portnoy ne pense qu’à une chose: se masturber. Une obsession compliquée au sein d’un foyer d’immigrés juifs, où personne ne s’écoute mais où tout le monde s’épie…

Sorti en 1969, Portnoy suscita de nombreuses polémiques et d’acerbes critiques. Censuré en Australie, il est envisagé dans Le Monde comme un moyen pour son auteur « de faire de l’argent en recourant à ce qui peut paraître relever de la pornographie la plus éhontée » (pour être tout à fait juste, la critique d’André Fontaine insiste ensuite sur la capacité de Roth à faire rire ainsi que sur son talent à mettre en scène « un mordant réquisitoire contre un certain type de famille et d’éducation judéo-américaines »).

Bref, Portnoy a fait parler de lui. Aujourd’hui il nous fait rire.

Interprété par Franck Jazédé.

Mis en son par Stéphane Marwal pour ctrlX

Joliment illustré par La Moustache de la dame, avec la complicité de @un.corps

Ces contenus explicites sont à destination des adultes

Pour accéder à ctrlX, je certifie avoir plus de 18 ans.